Basket-Ball

BASKET FAUTEUIL : REGLES DU JEU

Les régles du basket valide s'applique toutes pour la plus part au Handibasket. Voici quelques règles en détails.

Les fautes :

L'équipe qui commet une infraction perd la possession du ballon. Le ballon sera remis en jeu par l'équipe adverse, au point le plus près de l'infraction.

Le marcher :

Pour progresser avec le ballon dans n'importe quelle direction, le joueur ne peut effectuer plus de deux poussées de roues lorsqu'il détient le ballon sur ses cuisses. Un joueur qui reçoit le ballon à l'arrêt peut faire une passe, tenter un tir, faire un pivot et UNE poussée.

Le dribble :

Pour se déplacer avec le ballon sur le terrain, le joueur doit dribbler, c'est-à-dire faire rebondir le ballon au sol avec une seule main. Il peut cependant la reposer sur ses cuisses et effectuer DEUX poussées pour progresser sur le terrain. La reprise de dribble n'existe pas au basket fauteuil.

Le retour en zone :

Dès que la ligne du centre est franchie (passage en zone avant), les joueurs ne peuvent pas effectuer des passes en zone arrière.

Ballon tenu :

Le ballon est déclaré tenu : - Lorsque deux ou plusieurs adversaires le tiennent fermement d'une ou des deux mains, de sorte à ce qu'aucun des joueurs ne puisse s'en emparer sans être excessivement violent. - Lorsqu'il est coincé dans le support du panier. Après avoir déclaré le ballon tenu, l'arbitre signale un entre-deux (règle de l'alternance).

Avantage physique :

Il y a avantage physique lorsqu'un joueur contrôlant le ballon : - tombe de son fauteuil - touche le sol avec une partie du corps autre que les mains - fait toucher le sol aux repose-pieds ou pare-chocs de son fauteuil - fait basculer son fauteuil en arrière de façon dangereuse alors qu'il se trouve entouré d'autres joueurs - se lève de son fauteuil pour tirer - se lève de son fauteuil pour recevoir une passe Se lever délibérément de son fauteuil est sanctionné par une faute technique.

Violation : hors des limites du terrain

Un joueur est considéré comme étant hors des limites du terrain si lui ou une partie de son fauteuil roulant est en contact avec le sol à l'extérieur du terrain. Le dernier joueur ayant touché le ballon avant qu'il ne sorte du terrain est considéré comme étant responsable du ballon hors-jeu. Cependant, si un joueur délibérément lance le ballon sur un adversaire, il commet une violation et le ballon sera remis à l'adversaire par une remise en jeu.

Violation : progression illégale

Le joueur peut progresser avec son fauteuil roulant en faisant une ou deux poussées de roues avant de dribbler, faire une passe ou tirer au panier. Trois poussées sur les roues de son fauteuil roulant, y compris les mouvements de pivot, constituent une violation.

Violation du temps :

Toutes les violations des 3s, 5s et 24s apppliqués en valides sont valable en Handibasket

Le fauteuil et son réglement

Le fauteuil doit être l'objet d'une attention particulière, il est considéré comme une partie intégrante du joueur. Il est contrôlé 20 minutes avant le début de la rencontre. Si le premier arbitre juge le fauteuil dangereux ou si certaines règles ne sont pas respectées, il sera exclu du jeu.

Sécurité :

Afin d'assurer une compétition sécuritaire et équitable, le fauteuil roulant doit se conformer à certaines exigences au niveau de ses dimensions. Il peut être doté de 3 ou 4 roues : 2 grandes roues à l'arrière et 1 ou 2 petites roues à l'avant. Les grandes roues ont un diamètre maximum de 69 cm et sont munies d'une main courante. Les pneus noirs, appareil motorisé, freins ou engrenages, sont interdits. La hauteur maximale du siège ne peut pas excéder 53 cm mesurés à partir du sol. Le repose-pied est à 11 cm maximum du sol lorsque la, ou les roues avant sont dans le sens de l'avant et doit être conçu de façon à prévenir tout dommage à la surface du jeu.

Le coussin :

Les joueurs peuvent utiliser un coussin ou matière flexible sur le siège. La largeur et la longueur du coussin doit être identique au siège; et avoir un maximum de 10 cm d'épaisseur à l'exception des joueurs des classes 3.5, 4.0, 4.5 et 5.0 pour qui une épaisseur de 5 cm maximum est permise.

Un seul coussin autorisé. -100 mm pour les classes 0.5 à 3 pts -50 mm pour les classes 3.5 à 5.0 pts

Les sangles :

Les joueurs peuvent à l'aide de sangles se fixer le corps et les jambes au fauteuil roulant. Les prothèses peuvent être portées. Les joueurs sont libres d'avoir les pieds maintenus par un élastique ou une bande de velcro. La carte de classification du joueur doit indiquer l'usage de prothèse et de toute adaptation à la position du joueur dans le fauteuil.

La roue antibascule :

Depuis 1997, la Commission Technique a agréé pour les compétitions IWBF les fauteuils roulants disposant d'une petite roue antibascule localisée à l'arrière du fauteuil. La petite roue est de temps à autre en contact avec le sol pendant le jeu. Hauteur maximale entre le sol et la roue: 20 mm ( 2cm).

Avantages de cette roue antibascule: elle empêche les joueurs de basculer en arrière pendant qu'ils exécutent les mouvements de poussée, de tir ou de passe. Son utilisation peut améliorer de manière significative la maniabilité du joueur et la stabilité de sa position pendant le tir.

Les dimensions :

Les accoudoirs fixés au fauteuil ne peuvent dépasser la ligne des genoux ou du tronc. Hauteur maxi du siège au point le plus haut : 53 cm Repose-pied à 11 cm maxi du sol. Barre de roulement autorisée. La petite roue peut être en contact avec le sol. Hauteur maxi du sol : 2 cm. Ne peut dépasser le plan vertical des grandes roues. Diamètre maximum des grandes roues: 690 mm (27 env.), pneus gonflés Protection obligatoire par mousse du tube fixé au dos, ainsi que des parties saillantes: vis - écrous, - etc. Hauteur du dossier non obligatoire. Conseillée: 20 cm

source Comité Régional Bretagne Handisport

En savoir plus

ECOLE DE BASKET

Créée en septembre 2005 par Annie CAROFF, l'école de basket du HCL accueille des enfants handicapés pour leur apprendre le basket ball. Les entrainements sont encadrés par Yannick CAROFF et ils se déroulent de 18h30 à 20h dans la salle Omnisport de Sibiril (près de St Pol de Léon).

La section jeune comporte actuellement 5 licenciés (handicapés ou valides) âgés de 6 à 12 ans.

Des rassemblements sont organisés avec d’autres clubs. Le Mans et Quimper sont les deux seules équipes du grand Ouest qui disposent également d’une section jeunes. La moyenne d’âge et le handicap diffère mais tous constituent une seule équipe classée "jeune" car n’ont pas l’âge requis (16 ans minimum) pour rejoindre l’équipe du club. Plusieurs rencontres ont d’ores et déjà eu lieu entre ces trois clubs sous forme de tournoi ou de match : Ploufragan, Plougonvin et au Mans.

En savoir plus

BASKET-BALL

Historique du basket fauteuil

La pratique du basket-ball, en fauteuil roulant en Europe se fait depuis les années 50 grâce au regretté Docteur Guttmann, Médecin Chef au Centre de Rééducation à l'hôpital de Stoke-Mandeville (Angleterre).

Les débuts de ce sport collectif pratiqué en fauteuil roulant est dû à quelques paraplégiques de ce Centre de Rééducation, qui décidèrent un jour, ayant en mains des crosses de hockey sur gazon, de se dépenser un peu physiquement en jouant une partie sans règles définies.

Le Docteur Guttmann pensa utiliser cet engouement pour un sport collectif dérivé du basket-ball : le Net-ball; avec des paniers situés beaucoup plus bas que les paniers réglementaires, des panneaux réduits à leur plus simple expression, sur un terrain de longueur et largeur bien inférieures aux dimensions classiques.

Le basket-ball en fauteuil roulant était né ! Un jeu nouveau, qui répondait aux besoins de la rééducation des personnes handicapées se déplaçant en fauteuil.<--break->

En France

Il fit son apparition en France en 1955 grâce à deux kinésithérapeutes du Centre de Rééducation Motricede Fontainebleau : MM. Michel Boubée et Alain Bossion. Les premiers joueurs étant ceux de ce Centre où l'on pratiquait, depuis quelque temps déjà, le handball en fauteuil, qui sera vite abandonné devant les difficultés rencontrées pour défendre les buts.

Les Français furent les premiers à s'adapter aux règlements de basket-ball existants. En effet, il était impossible de faire jouer une rencontre (hauteur de paniers différente, terrains plus grands ...etc. ) et ils essayèrent d'imposer ce point de vue aux responsables de Stoke-Mandeville. Ces derniers, attachés à leurs traditions, furent longs à accepter les modifications, mais sous la pression de nombreux pays participants à leurs jeux, ils finirent par céder.

A partir de 1959, les dimensions des terrains, paniers, panneaux, sont identiques aux cotes de la Fédération Internationale de Basket-ball Amateur (FIBA). Le règlement de jeu, qui, au départ, était simpliste, connut de nombreux changements au fil des années pour être, comme c'est le cas actuellement, identique au basket valide hormis certaines adaptations aménagées par l'utilisation du fauteuil roulant.

Certains fondamentaux de ce sport sont respectés, mais une adaptation liée à la pratique en fauteuil fut nécessaire. (Cf. rubrique règlement)

Longtemps seul sport collectif pouvant être utilisé en fauteuil roulant, tout en conservant un côté spectaculaire, l'Handibasket attire de nombreux adeptes. Plusieurs milliers dans le monde, environ un millier en France.

source Comité Régional Bretagne Handisport

En savoir plus